Conseils pour votre enfant

Réflexes à acquérir

De retour à votre domicile, il sera nécessaire d’acquérir les réflexes suivants, pour la sécurité de votre enfant :

  • Couchage : couchez toujours votre enfant sur le dos, dans une gigoteuse, sans oreiller, sans couette, dans une pièce à 18°-19°C. Ceci afin de réduire au maximum le risque de « mort inattendue du nourrisson » ;bebe dos sommeils
  • Bain : quand votre enfant est dans l’eau, surveillez-le en permanence, après avoir vérifié la température de l’eau ; chauffez bien votre salle de bains ;
  • Table à langer : surveillez toujours votre enfant lorsqu’il est allongé sur la table, afin d’éviter les chutes : soyez toujours avec lui ;
  • Soleil : protégez votre enfant du soleil avec un chapeau, de la crème solaire et des lunettes de soleil. Privilégiez les zones à l’ombre ;
  • Animaux : ne laissez jamais votre enfant seul avec un animal domestique, afin d’éviter les morsures ou les étouffements ;
  • Transports en voiture : votre enfant doit obligatoirement voyager dans un siège auto ; si vous êtes obligés de l’installer à l’avant, désactivez l’airbag passager. Plus d’information sur le site internet de la Sécurité routière.

Vous pouvez télécharger et commander le guide « Protégez votre enfant des accidents domestiques » (0-6 ans) sur le site internet de Santé publique France.

Retrouvez également les conseils du Département d'Indre-et-Loire pour protéger votre enfant.

Soinstoilette bebe

  • La partie restante du cordon ombilical de votre bébé tombe en général 5 à 10 jours après sa naissance. Continuez cependant à le nettoyer avec un antiseptique jusqu’à ce que la cicatrice soit bien nette.
  • Pensez à changer régulièrement votre enfant et à nettoyer ses fesses à l’eau tiède et au savon ou au liniment oléocalcaire, afin d’éviter les irritations du siège. Un enfant qui mange suffisamment mouille 5 à 6 couches par jour et fait 1 à 8 selles par jour le premier mois. Leur couleur varie en fonction du mode d’allaitement : jaunes et liquides en cas d’allaitement maternel ; parfois légèrement verdâtres avec un lait artificiel. Si votre enfant reste 24h sans selles, vous pouvez lui faire un massage abdominal dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Les yeux et le nez se nettoient à l’eau avec des compresses tous les jours (de l’intérieur vers l’extérieur pour les yeux) ; seule la partie externe des oreilles peut être nettoyée.
  • Le bain n’est pas à faire automatiquement tous les jours ; la température de l'eau doit être de 36-37°C (à vérifier avec un thermomètre de bain). Adaptez l’heure du bain à votre rythme et à celui de votre enfant : certains préfèreront le soir, afin de détendre leur enfant avant de dormir ; d’autres préfèreront le matin, pour une question d’organisation.bain bebe
  • Le choix des produits pour le corps et les cheveux vous est propre. Veillez à ce qu’ils ne contiennent pas de parabène.
  • La tétine peut être un moyen de répondre au besoin de succion de votre nouveau-né et de le calmer. A vous de décider si vous souhaitez en utiliser une. Veillez à ce qu’elle soit toujours propre. NB : Elle est fortement déconseillée en cas d’allaitement au sein.
  • Pensez à donner à votre enfant de la vitamine D tous les jours, jusqu’à ses 18 mois ; l’ordonnance vous sera remise à votre sortie de la maternité. En cas d’allaitement maternel exclusif, de la vitamine K vous sera également prescrite (1 ampoule à 1 mois).

Quel que soit votre mode de sortie de la maternité, vous pourrez bénéficier d'un suivi de votre enfant par le Service de Protection Maternelle et Infantile (PMI) au sein de la Maison Départementale de la Solidarité la plus proche de votre domicile :

  • soit par des visites d’une puéricultrice (infirmière spécialisée dans les soins médicaux apportés aux bébés et aux enfants) à votre domicile ;
  • soit à la PMI de votre secteur d'habitation : consultations par un médecin et/ou conseils d’une puéricultrice.

Objectif de ces rencontres : suivre votre enfant et vous rassurer sur les questions que vous vous posez (alimentation, hygiène, rythmes de vie, développement psychomoteur, relation avec votre enfant…).

Les équipes de PMI proposent également des activités pour l'éveil de votre enfant et le développement des relations parents-enfants.

Sommeil et pleurs

bebe sommeil

Les premiers mois, un nouveau-né dort environ 16 à 20 heures par jour, par phases de 2 à 4 heures. Le choix de le faire dormir dans votre chambre ou dans sa chambre vous est propre : tout dépend de votre sensibilité et de votre organisation (rôle du père, mode d’alimentation du bébé…). Il est recommandé de faire dormir le bébé dans la chambre des parents, dans son lit, jusqu’à l’âge de 6 mois (en prévention de la mort inattendue du nourrisson). Consultez le dépliant "Dormir c'est vivre aussi" réalisé par le Ministère de la Santé.

Il est tout à fait normal que votre bébé pleure et s’agite : en comprendre les raisons n’est pas toujours facile. Faim, soif, couche remplie, chaud, froid, trop de bruit ou de monde autour de lui, envie d’un câlin… Les causes potentielles sont multiples. A vous de trouver la solution pour l’apaiser, en lui donnant de l’eau / du lait, en vérifiant sa température, en l’emmenant dans un endroit calme, en changeant sa couche, en le berçant, en lui parlant doucement, en lui faisant un câlin ou encore en lui massant le ventre / le dos ou en le promenant.

Si malgré votre intervention, votre enfant continue de pleurer et que vous ne supportez plus ses pleurs : sortez de la pièce et demandez à quelqu’un de prendre le relais. Ne secouez jamais votre enfant (que ce soit pour le faire taire ou pour jouer) : celui-ci pourrait en mourir ou devenir handicapé à vie.

Pour plus d'informations sur le syndrôme du bébé secoué, cliquez ici.

Consultez la plaquette réalisée notamment par le Centre Ressources Francilien du Traumatisme Crânien, avec l’appui du Ministère de la Santé et des Solidarités.

Mort inattendue du nourrisson

 Afin de prévenir au maximum la mort inattendue du nourrisson, ayez ces réflexes simples :

  • couchez toujours votre enfant sur le dos ;
  • utilisez un matelas ferme et adapté à la taille du lit (si votre enfant régurgite, vous pouvez acheter un matelas anti-reflux qui inclinera votre enfant) ;
  • il est recommandé de faire dormir votre bébé dans votre chambre, dans son lit (jamais avec vous dans votre lit), jusqu’à l’âge de 6 mois ;
  • utilisez une gigoteuse ;
  • oubliez les couettes, les oreillers, les tours de lit et les peluches (votre enfant pourrait s’étouffer) ;
  • chauffez la pièce aux alentours de 18-19°C ;
  • éloignez votre enfant des sources de chaleur et des courants d’air ;
  • si vous fumez, sortez à l’extérieur de la maison et éloignez votre enfant des personnes fumeuses ;
  • aérez la chambre tous les jours ;
  • ne mettez pas de chaines ou de collier autour du cou de votre bébé.

Visualisez la vidéo "Couchez toujours votre bébé sur le dos" du Réseau de Périnatalité ELENA.

Le suivi de tous ces conseils n’éliminera pas le risque à 100% mais contribuera à le réduire.

Coordonnées du Centre de Référence Régional de la mort inattendue du nourrisson :

CHRU Clocheville - 49 Boulevard Béranger - 37044 TOURS Cedex 9

Secrétariat : 02 47 47 47 64

Chef de Service : Pr. Alain CHANTEPIE

Pédiatre : Dr. Yasmine PLEE

Alimentation au sein

 Pendant ses 4 premiers mois, votre enfant n’a besoin, pour s’alimenter, que de lait. sein tetee

Aucune durée minimale n’est conseillée : allaitez tant que vous le souhaitez ou que vous le pouvez. Pour votre bien-être et celui de votre enfant, n’arrêtez pas l’allaitement brutalement : remplacez les tétées de façon progressive, sur plusieurs semaines.

NB : si vous devez vous absenter ou si vous reprenez le travail, vous pouvez « tirer » votre lait (avec un tire-lait) afin que celui-ci soit donné, en biberon, à votre bébé.

Des séances d’information sur l’allaitement sont organisées dans la plupart des maternités de la région, par des sages-femmes : l’occasion de poser vos questions et d’échanger avec d’autres mamans. Prenez contact avec votre maternité pour connaître les modalités d’inscription.

Vous pouvez également prendre conseil auprès de votre médecin, d’une sage-femme libérale et des professionnels de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) la plus proche de chez vous. Si vous rencontrez quelques difficultés pour allaiter, ne vous découragez pas : parlez-en.

NB : avant de prendre un médicament, parlez-en avec votre médecin ; la drogue et l’alcool passent dans votre lait : oubliez-les si vous allaitez. Si vous présentez de la fièvre, consultez votre médecin.

Informations sur l’allaitement

Donnez votre lait !

Si vous produisez beaucoup de lait, vous pouvez en stocker de grandes quantités au congélateur ou faire un don à un Lactarium de la région (centre de collecte, de traitement et de distribution de lait maternel). Enrichi de certains éléments (vitamines…), votre lait permettra d’alimenter d’autres enfants (prématurés ou hospitalisés).

La Région Centre-Val de Loire compte 2 lactariums :

Prenez contact avec eux !

Alimentation au biberon

bebe biberonSi vous choisissez d’alimenter votre bébé au biberon, voici quelques clés :

  • Lavez-vous les mains avant de préparer le biberon.
  • Reconstituez le lait avec de l’eau en bouteille (1 dosette pour 30 mL d'eau) adaptée à la préparation des aliments des nourrissons ;
  • Vous pouvez donner le lait à température ambiante.
  • Si vous le chauffez, vérifiez la température du lait en versant quelques gouttes sur la face interne de votre avant-bras : si vous sentez qu’il est trop chaud, laissez-le refroidir. Ne réchauffez jamais le biberon au four à micro-ondes, afin de conserver la qualité nutritionnelle du lait et éviter les risques de brûlures graves de la bouche et de la gorge.
  • Agitez toujours le biberon avant de le donner, afin d’homogénéiser son contenu.
  • Lavez les tétines et les biberons à l’eau et au liquide vaisselle, puis laissez-les sécher.
  • Essayez de changer de position (bras gauche, bras droit) à chaque fois que vous donnez le biberon.
  • Demandez conseil à un professionnel avant de changer de type de lait.

Profitez de vos rendez-vous avec le professionnel qui suit votre enfant pour faire le point sur son alimentation au biberon : quantités à donner, choix d’un lait adapté à sa situation (lait anti-reflux, lait épaissi…). Si votre enfant pleure beaucoup après les biberons, parlez-en : des conseils vous seront donnés pour le soulager.

Quant au choix du biberon : choisissez un modèle possédant une tétine adaptée à votre enfant et ne contenant pas de bisphénol A (composant cancérigène).

Pour plus d’informations sur l’alimentation au biberon, consultez le dépliant « Comment bien préparer et transporter le lait infantile en toute sécurité », réalisé par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé.

Retrouvez tous les conseils concernant l’alimentation de votre enfant (0 – 3 ans), dans le guide « La santé vient en mangeant », disponible sur le site de Santé publique France.

 

Portage

portage bebe echarpe

 

Vous souhaitez peut-être apprendre à porter votre enfant dans une écharpe de portage, afin de le promener sans poussette et/ou le calmer voire l’endormir quand il pleure.

En région Centre-Val de Loire, des cours de portage sont proposés par des sages-femmes libérales ou exerçant dans des maternités ou des PMI. Choix du matériel, positions, fréquence… Tous ces sujets y sont abordés et des réponses apportées à vos questions.

NB : Lorsque vous portez votre bébé, vérifiez régulièrement que sa tête, son nez et sa bouche sont bien dégagés et à l’air libre ; sa tête doit être soutenue.